Base doctrinale

La doctrine de l’Eglise Evangélique des Assemblées de Dieu Côte d’Ivoire repose sur les vérités fondamentales suivantes :

  • Des Saintes Ecritures
    La Bible (écrits canoniques de l’Ancien Testament et du Nouveau Testament), inspirée et infaillible est la Parole de DIEU, source unique et complète de toute doctrine et pratique chrétienne. Elle est vie et lumière par le Saint-Esprit, pour guider tout homme dans la vérité et la justice (Jean 17 : 17 ; II Timothée 3 : 15).
  • Du Vrai Dieu
    Pur-Esprit-Unique-Indivisible-Créateur-Incréé-Amour-Tout Puissant.Il est l’Eternel « Je suis » révélé en trois personnes (Père, Fils et Saint-Esprit). Il est le seul digne d’adoration et de service (Exode 3 : 14 ; Deutéronome 6 : 4 ; Matthieu 28 : 19 ; Marc 12 : 19 ; Jean 8 : 58).
  • De Jésus-Christ
    Co-Eternel et Co-Substantiel au Père, Il est le Logos Créateur de toute chose. Fils éternel de DIEU, Il s’est incarné par la vertu du Saint-Esprit dans la vierge Marie. Parfaitement Dieu et parfaitement homme, Il a vécu sans péché et a volontairement livré sa vie sur la croix. Corporellement ressuscité, Il est remonté en gloire auprès du Père (Jean 1 : 1, 4, 9-10,14 ; 8 : 12 ; 14 : 9 ; Actes 1 : 11 ; Romains 1 : 3-4, 6, 9-10 ; I Corinthiens 15 : 3-4).
  • Du Saint-Esprit
    Troisième personne de la divinité et agent exécutif de toute œuvre divine, Il manifeste l’immanence divine parmi les hommes et en chaque chrétien. Il est l’inspirateur des Saintes Ecritures. Il éclaire le croyant au travers de la Parole de DIEU et des dons qu’il accorde (Genèse 1 : 2 ; Jean 14 : 16-17,26 ; 16 : 18,13,15 ; Actes 1 : 8 ; Romains 5 : 5 ; 8 : 9,13,16 ; I Corinthiens 3 : 16 ; 12 : 4,12).
  • De l’Homme et du Péché
    Création spécifique à l’image de DIEU, l’homme a péché volontairement en se soumettant, avec son héritage, à l’ange déchu appelé Satan. Il perd ainsi son innocence et sa communion avec DIEU pour subir la mort spirituelle, physique et éternelle (Genèse 1 : 27 ; 3 : 19 ; Romains 3 : 23 ; Ephésiens 2 : 1,3 ; II Thessaloniciens 1 : 9 ; Hébreux 2 : 14 ; Jacques 1 : 1, 13, 15).
  • Du Salut par la Grâce
    Don de DIEU pour la régénération, la justification et la glorification du pécheur repentant. Ce salut s’acquiert par la foi dans l’œuvre rédemptrice de Jésus-Christ à la croix. Le croyant reçoit la nature et la filiation divines par adoption en vertu de la vie nouvelle implantée dans son cœur par le Saint-Esprit (Jean 3 : 16,36 ; Romains 3 : 22,28 ; 4 : 25 ; 5 : 1 ; 2 :8-9 ; 6 : 23 ; 8 : 30 ; Ephésiens 6 : 1,4-5 ; 2 : 6,10 ; II Corinthiens 5 : 12).
  • Du Baptême d’Eau 
    Immersion du converti au nom du père, du fils et du Saint-Esprit, le baptême d’eau est le symbole de l’œuvre spirituelle accomplie par l’Esprit Saint dans l’homme pécheur. Par cet acte, celui-ci s’identifie par la foi à l’ensevelissement à la résurrection de Jésus-Christ, et s’engage à vivre pour le Seigneur en nouveauté de vie (Matthieu 26 : 26,29 ; Luc 22 : 14,20 ; I Corinthiens 10 : 16,17 ; 11 : 29 ; Galates 3 : 26,27).
  • De la Sainte Cène
    Mémorial de la mort expiatoire de Jésus-Christ, sous les emblèmes du pain et du vin, elle est la communion d’alliance avec DIEU dans le corps et le sang de Jésus, jusqu’à ce qu’il revienne (Matthieu 26 : 26,29 ; Luc 22 : 14,20 I Corinthiens 10 : 16-17 ; 11 : 29 ; Galates 3 : 26-27).
  • Du Baptême dans le Saint-Esprit
    Subséquemment à la conversion, le baptême dans le Saint-Esprit est un revêtement de puissance accordé par DIEU à l’homme régénéré et obéissant qui le reçoit par la foi pour le témoignage efficace. Le signe initial visible de sa réception est le parler en langues. Les dons spirituels auxquels il donne accès, servent à l’édification du corps de Christ (Matthieu 3 : 11 ; marc 16 : 17 ; Actes 1 : 5,8 ; 2 : 1, 11, 39 ; 8 : 17 ; I Corinthiens 12 : 1,11 ; 14 : 1, 6, 12).
  • De la Guérison Divine
    Action toute puissante de la grâce divine par le Saint-Esprit pour la guérison morale ou physique de toute maladie ou infirmité. Elle est acquise par la foi en l’œuvre de Christ à la croix et par le moyen de la prière, de l’onction d’huile ou de l’imposition des mains au nom du Seigneur Jésus-Christ (Esaïe 53 : 2,5 ; Marc 16 : 18 ; I Pierre 2 : 24 ; Jacques 14,16).
  • De la Seconde Venue de Jésus-Christ
    Deuxième venue du Messie glorifié, espérance bénie de tous les rachetés de Jésus-Christ qui l’attendent pour leur salut et leurs récompenses éternelles, elle consiste en sa venue sur les nuées, à la résurrection des morts en Christ (première résurrection), à la transmutation des vivants en Christ et à leur enlèvement simultanée pour vivre éternellement en sa présence (Matthieu 24 :30 ; Actes 1 : 11 ; I Corinthiens 15 : 51,53 ; Philippiens 3 : 20 ; I Thessaloniciens 2 : 1).
  • De la Seconde Résurrection et du Jugement
    Tous les morts qui n’auront pas eu part à la première résurrection du retour de Jésus-Christ comparaîtront au dernier jugement pour être jugés selon leurs œuvres. Quiconque dont le nom ne sera pas écrit dans le livre de vie subira les tourments éternels dans l’étang de feu qui est « la seconde mort » (Daniel 12 : 13 ; Matthieu 7 : 21,23 ; Jean 5 : 22,29 ; 11 : 25 ; Romains 2 : 15-16 ; Apocalypse 19 : 20 ; 20 : 12,15).
WhatsApp Nous écrire