KOUADJO Kouassi Constantin

Thème : L’amour, l’unité et la coopération parmi les frères

par / 0 Commentaires / 10 vue(s) / 30 mars 2022

Le dimanche 27 mars 2022, les fidèles de l’église des Assemblées de Dieu de Yopougon Port-Bouët 2, Temple Bethsaïda, ont reçu la visite du Pasteur Kouadjo Kouassi Constantin, Président national de l’église biblique de la vie profonde. Cette visite s’inscrivait dans le cadre de la collaboration entre les églises membres de la Fédération Evangélique de Côte d’Ivoire (FECI).

L’homme de Dieu, qui a par ailleurs prononcé l’homélie, a traité le thème : « l’amour, l’unité et la coopération parmi les frères », sur la base du passage de Matthieu 22v.37 à 39.

Son message s’est articulé autour de trois points, à savoir : Les prérequis pour la pratique de l’amour et de l’unité parmi les frères, les obstacles à la pratique de l’amour et l’unité, et la coopération parmi les frères.

Dans le premier point de son exposé, le Pasteur Kouadjo a expliqué que la nouvelle vie en Christ est la conséquence de l’acceptation de Christ comme son Seigneur et Sauveur personnel (2 Corinthiens 5v.17). Elle est importante pour toute personne qui veut posséder et vivre l’amour au sens biblique. Ainsi, nous devenons une nouvelle créature, et par la foi, Dieu nous accorde la grâce d’être sauvé, comme il est écrit dans Romains 5v.1 : « Étant donc justifiés par la foi, nous avons la paix avec Dieu par notre Seigneur Jésus-Christ… ».

En ce qui concerne les prérequis pour l’unité du corps de Christ, l’orateur a cité la pureté de vie et la marche selon l’Esprit. Il a indiqué que, le cœur étant le siège de nos pensées et de nos émotions, nous devons le garder pur, plus que tout autre chose, comme nous le recommande la Bible. Un cœur pur aime Dieu, et ne désire qu’être dans sa présence. La marche par l’Esprit est pour tout chrétien une exigence pour progresser avec Dieu.

Toutefois, le Prédicateur a relevé, dans le deuxième point de son intervention, quelques obstacles à la pratique de l’amour, de l’unité et à la coopération parmi les frères. Ainsi, il a identifié le péché (Ephésiens 5v.11 à 12), l’égoïsme (Matthieu 26v.15), le manque de pardon (Matthieu 18v.35), l’hypocrisie (Matthieu 7v.3 à 5), le colportage (Proverbes 20v.19) etc. qui sont de potentielles entraves à l’unité du Corps du Christ.

Alors, comment parvenir à la pratique de l’amour et de l’unité parmi les frères ? En réponse à cette question, le Messager du jour a souligné que nous pouvons y arriver par la manifestation de la bonté les uns envers les autres, c’est-à-dire, manifester de l’amour pour son prochain, se soutenir les uns les autres. La Bible déclare en Jean 13v.35 « A ceci tous connaîtront que vous êtes mes disciples, si vous avez de l’amour les uns pour les autres ». Aussi, appliquer la règle d’or qui consiste à faire aux autres ce que l’on veut qu’on nous fasse. (Matthieu 7v.12).

En conclusion de son sermon, le Pasteur Kouadjo Kouassi Constantin a exhorté les fidèles à cultiver le pardon et l’acceptation des autres au sein du Corps de Christ, pour vivre l’unité.

Il a donc invité l’assemblée à prier, pour que chacun à son niveau joue pleinement sa partition, pour rendre effective cette unité du Corps de Christ.

Présentation des mariés  et présentation d’enfant

La Rédaction.

5/5 - (2 votes)

Votre commentaire

E-mail (ne sera pas publié)

WhatsApp Nous écrire