Thème : Si jamais tu rencontrais Jésus-Christ, ton ordre de vie ne serait plus pareil !

0
423

Au culte de louange et d’adoration de l’église des Assemblées de Dieu (AD) de Yopougon Port-Bouët 2, Temple Bethsaïda, du dimanche 13 août 2023, un pasteur a été invité pour la prédication. Il s’agit du Pasteur Elenga Joseph, en provenance du Congo Brazzaville, pour ses vacances en Côte d’Ivoire.

S’appuyant sur le texte biblique de 1 Pierre 1v.16 à 21, il a entretenu l’auditoire sur le thème « si jamais tu rencontrais Jésus-Christ, ton ordre de vie ne serait plus pareil ! ».

Avant de commencer la prédication du jour, il a donné des nouvelles du Congo Brazzaville en ce qui concerne l’avancement de l’œuvre de Dieu dans ce pays frère. Revenant au message, il a indiqué que son but était que les chrétiens prennent conscience du fait que Jésus-Christ est le renversement de l’ordre actuel de notre monde, et qu’ils doivent vivre selon l’ordre nouveau des priorités établies par le Seigneur.

Selon l’orateur, le mot ordre revêt plusieurs significations selon le domaine étudié, mais dans le cadre de son exposé, ce qui l’intéressait était de parler de l’ordre dans le cadre spirituel, selon un système d’orientation de vie, pour aligner notre volonté à celle de Dieu, comme exprimée dans les Saintes Ecritures.

Ainsi, il a indiqué que, parlant de l’ordre spirituel, il est question de l’ordre dans lequel Dieu, le Créateur, voulait que les êtres humains, créés à son image, vivent, conformément au texte de Genèse 1v.26 à 27 : « Puis Dieu dit : Faisons l’homme à notre image, selon notre ressemblance, et qu’il domine sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, sur le bétail, sur toute la terre, et sur tous les reptiles qui rampent sur la terre. Dieu créa l’homme à son image, il le créa à l’image de Dieu, il créa l’homme et la femme. »

Selon ce passage biblique, Dieu a créé l’homme et la femme à son image, à travers l’image spirituelle, qui est l’ordre originel de vie des humains qui se présente de la façon suivante : l’esprit, l’âme et le corps.

Mais, à partir de l’instant où l’homme a créé sa propre zone de confort, en vue d’assouvir ses désirs personnels, il s’est éloigné de son Créateur. Dans Genèse 3v.6, il est dit : « La femme vit que l’arbre était bon à manger et agréable à la vue, et qu’il était précieux pour ouvrir l’intelligence ; elle prit de son fruit, et en mangea ; elle en donna aussi à son mari, qui était auprès d’elle, et il en mangea. ». Cette désobéissance d’Adam et Eve a bouleversé l’ordre originel établi en Eden. En conséquence, par sa désobéissance, ses pratiques coutumières et païennes, l’homme s’est éloigné de la voie de Dieu.

Cependant, dira le Pasteur Elenga, « il y a la possibilité de redevenir une nouvelle créature, en faisant une rencontre réelle et personnelle avec Jésus-Christ, par la foi », selon 2 Corinthiens 5v.17 : « Si quelqu’un est en Christ, il est une nouvelle créature. Les choses anciennes sont passées ; voici, toutes choses sont devenues nouvelles. ».

Ainsi, l’être humain doit conformer sa vie à celle de Christ, et vivre en satisfaisant aux recommandations de l’Éternel. Il est dit dans 1 Pierre 1v.16 : « Vous serez saints, car je suis saint. » ; car, « par l’ordre de vie de Jésus-Christ, nous devons être différents des gens de ce monde ! », a-t-il précisé.

Aussi, dans Matthieu 19v.29, le Seigneur rassure ses disciples que : « …quiconque aura quitté, à cause de mon nom, ses frères, ou ses sœurs, ou son père, ou sa mère, ou sa femme, ou ses enfants, ou ses terres, ou ses maisons, recevra le centuple, et héritera la vie éternelle. ». L’homme de Dieu dira donc : « Selon l’ordre de vie établi par Jésus, nous devons privilégier les besoins spirituels avant les besoins personnels ».

Pour terminer son message le Pasteur Elenga Joseph a interpellé le peuple en ces termes : « C’est en Christ que commence la vie nouvelle, parce qu’il est la tête du Corps qu’est l’Église. »

Notons que le Temple Bethsaïda a vécu un évènement spécial ce weekend-là. En effet, la veille de ce dimanche, l’Église a organisé un mariage collectif, et les dix nouveaux couples ont été présentés à l’assemblée dans des acclamations et des cris de joie. Ce fut l’occasion pour le Dr Dao Daniel, Pasteur principal de l’église d’exhorter les personnes vivant encore dans le concubinage de régulariser leur situation matrimoniale.

Présentation des mariés, futurs mariés et autre

La Rédaction

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici