Prédication du 21/02/2021 (Version écrite)

par / 0 Commentaires / 6 vue(s) / 24 février 2021

Thème : La crainte de Dieu

Le dimanche 21 février 2021, s’est tenu à l’église des Assemblées de Dieu de Yopougon Port-Bouët 2, le culte dominical de louange de d’adoration. Moment au cours duquel le Pasteur Edmond N’Dré Kouamé, Pasteur de cette assemblée a édifié le peuple de Dieu sur le thème : La crainte de Dieu, avec pour textes de base, Psaumes 111v.1 à 10 et Exode 1v.21.

Le Prédicateur a commencé son homélie par la définition du thème du jour. Selon le dictionnaire biblique, la crainte de Dieu, c’est le respect et la considération que l’homme peut avoir pour Dieu. C’est aussi la haine du mal et de toutes choses qui n’honorent pas Dieu.

La crainte de Dieu n’est pas une frayeur qu’on peut avoir de Lui. Elle est loin de cette image d’un Dieu méchant, cruel, égoïste et terroriste, que bien souvent les soucis et les difficultés de la vie peuvent nous renvoyer. Il a ajouté que, si nous voulons comprendre les choses de Dieu et les exécuter avec sagesse nous devons avoir la crainte de Dieu.

L’homme de Dieu a énoncé quelques principes de la crainte de Dieu. Il a fait remarquer que c’est un sujet abondement abordé dans la Bible. En Genèse 2v.15 à 17, il nous est donné de voir que, faute de crainte de Dieu, Adam et Eve se sont livrés au péché. Dans le livre des Juges, nous constatons que durant les périodes ou le peuple était en communion avec Dieu, Il leur donnait de triompher de leurs ennemis. Mais, quand cette communion était rompue par la désobéissance, le peuple était vaincu. De même, dans le livre des Rois, l’état moral et spirituel du peuple était souvent fonction de celui du roi qui régnait. Dans le Nouveau Testament, dans le livre de l’Apocalypse 2v.7b, 21v.8, il est mentionné que ceux qui auront été vaincus par le péché n’auront pas part au royaume de Dieu. Dans une famille, si le chef de famille a la crainte de Dieu, toutes les bénédictions se répercutent sur toute la famille, a fait observer le l’orateur.

Il a ensuite expliqué quelques aspects de la crainte de Dieu, en indiquant que, élément fondamental de la vie chrétienne, la crainte de Dieu concerne tous les aspects de la vie du croyant. D’abord la vie personnelle. Elle est le ciment de la communion avec Dieu. Au quotidien, l’homme doit craindre Dieu et observer ses commandements, afin qu’il connaisse la réussite, à l’image de Joseph et de Job, entre autres exemples dans la Bible.

La crainte de Dieu concerne également le domaine des fiançailles et du mariage. L’homme de Dieu a exhorté l’assemblée, en particulier les personnes qui ne sont pas encore mariées, à avoir la crainte de Dieu, pour se garder de toute immoralité. Aussi, la crainte de Dieu permet aux couples d’éviter les divorces et les conflits dans les foyers chrétiens (Proverbes 5v.22 à 23).

La crainte de Dieu doit s’observer aussi dans l’église. Le chrétien doit être un modèle pour ses frères et sœurs de l’église, de même que pour les gens de son entourage. Actes 10v.4 nous montre que, si nous craignons le Seigneur, il nous utilisera davantage dans son œuvre, et sauvera notre famille, à cause de ce que nous l’honorons. Le Pasteur Edmond Kouamé a ajouté que, si nous avons la crainte de Dieu dans notre vie, nous connaîtrons des avancées considérables dans nos services et activités de tous les jours.

Poursuivant son message, il a expliqué qu’en tant qu’enfants de Dieu, plusieurs raisons doivent nous pousser à craindre Dieu. D’abord, nous ne devons pas oublier la Sainteté de Dieu. Elle nous oblige à craindre le Seigneur. Cette Sainteté se manifeste à la fois dans sa Justice et son Amour. En effet, Dieu châtie ceux qu’Il aime. Ensuite son Omniprésence et son Omniscience. Dieu est partout à la fois, Il voit et connaît toute chose. Enfin, l’Omnipotence de Dieu, nous montre que Dieu peut toute chose. Nous devons donc le craindre.

Dans le dernier point de sa prédication, il a parlé des résultats de la crainte de Dieu. Pour l’orateur, tous ceux qui craignent Dieu sont des colonnes dans l’église. La crainte de Dieu produit les dons spirituels dans la vie de celui qui la pratique. Les dons de l’Esprit se manifestent principalement en ceux qui ont les fruits de l’Esprit. Les bénédictions que Dieu nous réservent ne sont pas que spirituelles, des bénédictions matérielles nous sont également réservées. Deutéronome 2v.27 nous le signifie clairement. Aussi, les saints et ceux qui craignent Dieu participeront à l’enlèvement des élus, et vivront l’éternité avec le Seigneur. Ainsi, les élus participeront avec Christ aux noces de l’Agneau.

Le Pasteur Edmond Kouamé a achevé son message en exhortant l’assemblée à craindre Dieu, car, c’est le secret de ceux qui réussissent avec Dieu.

Prestation du chantre Richard  Kremé en vue du concert du 07 mars 2021

La Rédaction

Votre commentaire

E-mail (ne sera pas publié)

WhatsApp Nous écrire