Prédication du 21/03/2021 (Version écrite)

par / 0 Commentaires / 3 vue(s) / 24 mars 2021

Thème : Comment manifester sa reconnaissance à Dieu, afin d’être béni ?

Ce dimanche 21 mars 2021, à l’Eglise des Assemblées de Dieu de Yopougon Port-Bouët 2, Temple Bethsaïda, s’est tenue la troisième semaine du culte d’actions de grâces et de reconnaissance à l’Eternel, dont le thème principal est : La Parole de Dieu, fondement de notre reconnaissance et de nos actions de grâces. Pour cette journée, c’est au Pasteur Djallo Serge qu’est revenu la charge d’entretenir le peuple de Dieu sur le sous-thème : Comment manifester sa reconnaissance à Dieu, afin d’être béni ?, inspiré des textes bibliques suivants : Deutéronome 6v.12, et 8v.11, ainsi que Colossiens 3v.15.

L’homme de Dieu a articulé son message autour de trois points majeurs, à savoir : Ce que la reconnaissance est ; pourquoi être reconnaissant à Dieu ? Et comment être reconnaissant à Dieu ?

D’entrée de propos, le Pasteur Djallo Serge a indiqué que la reconnaissance à Dieu, c’est reconnaître que nous lui devons ce que nous sommes et ce que nous avons. C’est attribuer à Dieu toute la gloire, en toutes choses (Deutéronome 6 v.10 à 13).

Sur la nécessité de la reconnaissance à Dieu, l’orateur a souligné que Dieu est le Créateur de toutes choses, y compris nous-mêmes. Lui exprimer notre reconnaissance devient, dès lors, un devoir fondamental de l’Homme envers Dieu. Une recommandation, comme nous pouvons le voir au verset 15 du chapitre 3 de l’épître de l’Apôtre Paul aux Colossiens. Le croyant remercie Dieu pour ses dons (Matthieu 14v.19), pour sa bonté, ainsi que pour l’écoute et l’exaucement de ses prières (Jacques 1v.17). Aussi, parce que la reconnaissance à Dieu provoque la bénédiction, en Lui exprimant notre reconnaissance, nous Lui disons merci pour ce qui est actuel, et nous préparons le futur (Luc 17v.13 à 19).

Par ailleurs, le manque de reconnaissance peut être source de condamnation de la part de Dieu. Car, toutes les fois que nous ne sommes pas reconnaissants à Dieu, nous manifestons de l’orgueil. C’est comme si nous prenions la place de Dieu, comme si nous étions l’auteur de toutes nos possessions (Luc 12v.13 à 21).

A la question de savoir comment exprimer notre reconnaissance à Dieu ? Le Prédicateur a répondu que la reconnaissance est avant tout une attitude du cœur. Un cœur bon pose de bons actes (Matthieu 7v.17). On récolte de bons fruits sur un bon arbre. Et le cœur, pour qu’il soit bon, il faut qu’il soit entièrement à Dieu, à l’image des Macédoniens qui se sont d’abord données à Dieu, avant de Lui apporter leurs dons. La reconnaissance à Dieu s’exprime donc par des dons, des offrandes d’actions de grâces, des offrandes volontaires et autres libéralités.

Celui qui appartient à Dieu, sait que tout ce qu’il possède appartient à Dieu. Il n’a pas de peine à donner à Dieu. Ainsi, donner devient une culture pour cette personne. De même, fera observer l’orateur, celui qui sait donner, sait apprécier les dons. Il nous faut avoir la capacité de saisir les opportunités, pour capter les bénédictions. Remarquons le cultivateur, il ne sème pas n’importe quand et n’ importe où. Il le fait dans la saison favorable et dans la bonne terre.

S’il est vrai que Dieu bénit nos actions de grâces, nous devons savoir qu’Il ne le fait pas sur la base d’un marchandage. Bien-aimés, nous sommes dans la meilleure saison, le temps favorable pour semer, indiquera le Serviteur de Dieu. Jésus n’a-t-il pas dit dans Jean 4v.35 « Ne dites-vous pas qu’il y a encore quatre mois jusqu’à la moisson? Eh bien, je vous le dis, levez les yeux et regardez les champs : ils sont déjà blancs pour la moisson. » ? Pareillement, en Romains 13v.11, il est écrit : « Cela est d’autant plus important que vous savez quel temps nous vivons : c’est l’heure de vous réveiller enfin du sommeil, car maintenant le salut est plus près de nous qu’au moment où nous avons cru. ». Oui ! Jésus revient bientôt ! Mais avant, faisons en sorte que les « autres brebis entrent dans la bergerie » a souligné le Pasteur Djallo Serge, pour clore sa prédication.

Présentation des mariés – Henock et Félicité

Prestations du Departement Musique

Remise de dons

La Rédaction

Votre commentaire

E-mail (ne sera pas publié)

WhatsApp Nous écrire