Prédication du 23/08/2020 (version écrite)

par / 0 Commentaires / 1 vue(s) / 26 août 2020

Thème : La vie éternelle, une priorité pour les croyants

Le 23 août 2020, s’est tenu à l’église évangélique des Assemblées de Dieu de Yopougon Port-Bouët 2, temple Bethsaïda, le culte dominical de louange et d’adoration. L’enseignement de la parole de Dieu a été apporté par le Pasteur Boulo Hénoc, Pasteur à Natitingou, localité de la Région de l’Atacora, au nord de la République du Bénin.

La prédication de l’homme de Dieu avait pour thème : La vie éternelle, une priorité pour les croyants, et les textes bibliques de base étaient Jean 17v.1-5 ; Jean 3v.36 et 1 Jean 5v.12. Il a articulé son message autour des trois points que sont : la qualité de la vie chrétienne, la vie chrétienne est une réalité présente et la vie chrétienne est une espérance future.

Abordant le premier point de son message, la qualité de la vie chrétienne, le Prédicateur a rappelé que le monde actuel vit une crise de la foi. Il est donné de voir dans nos communautés, des chrétiens chancelants, sans espérance solide dans les promesses de Dieu. Face à ce constat, l’homme de Dieu a rappelé que ce qui doit nous démarquer, c’est la qualité de la vie chrétienne que nous menons. Une vie chrétienne basée sur la parole de Dieu et une intimité avec le Christ.

Dans le deuxième point, le Pasteur Boulo Hénoc a souligné que la vie chrétienne est d’abord une réalité présente. C’est pendant notre vie terrestre que nous optons pour la vie chrétienne, et la vivons par la foi. Ainsi, nous vivons la vie éternelle maintenant, car le Seigneur est avec nous, il marche avec nous et nous accompagne partout où nous allons. Dieu nous aime, c’est ce que dit Jean 3v.16 : « Car Dieu a tant aimé le monde ». Aussi celui qui marche avec le Seigneur doit pouvoir garder son calme dans toutes les situations de sa vie, car Dieu nous donne l’assurance de sa présence auprès de nous, tout au long de ce cheminement.

L’orateur a expliqué que, Dieu permet souvent des situations pour nous éprouver, mais cela participe à notre salut. La mort de Jésus était pour nous délivrer du jugement, car avant sa mort, il le déclare lui-même dans Jean 19v.31 « tout est accompli ». Celui qui connait Dieu, n’a pas de repos ailleurs, si ce n’est auprès de Dieu. C’est l’exemple d’Abraham, dans Genèse 18v.22, qui plaidait en faveur de son neveu Lot. Il a bâti sa foi sur les promesses incroyables de Dieu. Également, dans le livre de Philippiens 4v.12-13, l’apôtre Paul déclare : « Je sais vivre dans l’humiliation, et je sais vivre dans l’abondance. En tout et partout, j’ai appris à être rassasié et à avoir faim, à être dans l’abondance et à être dans la disette. Je puis tout par celui qui me fortifie. »

Terminant avec le troisième point de son intervention, la vie chrétienne est une espérance future, le Messager a rappelé que le chrétien doit garder une ferme assurance de la vie future dans le royaume de Dieu. En tant que chrétiens, nous devons bannir la crainte, « car nos noms sont écrits dans le livre de Vie, et c’est ce qui doit faire notre force » a-t-il dit. Nous devons avoir une espérance associée au retour de Jésus et rester fidèle au Seigneur. Travailler de mieux en mieux pour l’œuvre du Seigneur, c’est ce qui doit guider chaque chrétien, comme nous le recommande la Bible, « Nous avons un don merveilleux, qui est aussi bien présent que futur, la vie éternelle. Sachons compter sur le Seigneur et vivons une vie qui honore Dieu, afin d’être enlevé dans les airs avec lui, lorsqu’il reviendra dans toute sa gloire !», a conclu le Pasteur Boulo Hénoc.

La Rédaction

Votre commentaire

E-mail (ne sera pas publié)

WhatsApp Nous écrire