Prédication du 27/09/2020 (Version écrite)

par / 0 Commentaires / 2 vue(s) / 30 septembre 2020

Thème : Un peuple spécial, pour un Dieu spécial !

Dans sa prédication du dimanche 27 septembre 2020, le Pasteur Djallo Serge a entretenu les fidèles de l’Eglise AD Yopougon Port-Bouët 2, sur le thème « Un peuple spécial, pour un Dieu spécial ! », tiré du livre de Nombres 23, plus précisément du verset 8 au verset 24.

D’entrée de propos, le serviteur de Dieu a situé le contexte du texte. Il a fait remarquer que ce passage fait suite à la sortie triomphale du peuple d’Israël d’Egypte. Un périple qui les mènera à travers le désert, où les Israélites ont eu à faire face à l’adversité des peuples traversés. Et c’est dans ce contexte que Balak roi de Moab, ayant appris l’arrivée d’Israël sur son territoire, va faire appel au devin Balaam pour les maudire. Grande sera sa surprise quand Balaam prononça, contrairement à ses attentes, des paroles de bénédictions. « C’est un peuple qui a sa demeure à part, et qui ne fait point partie des nations » Nombres 23v.9b.

Abordant le premier point de son intervention, les peuples et leurs dieux, le Messager a montré que la plupart des nations de notre monde sont idolâtres. Elles adorent des éléments de la nature (montagnes, eaux, animaux, statues…). La Bible dit à ce sujet : «…ils ont changé la gloire du Dieu incorruptible en images représentant l’homme corruptible, des oiseaux, des quadrupèdes et reptiles. » Romains 1v.23.

Il a ensuite illustré ses propos en montrant que : Les Samaritains adoraient le mont Garizim (Jean 4v.2), les Egyptiens adoraient le Nil (Exode 7v.15), les Ephésiens adoraient « Diane », une déesse (Actes 19). Dans Actes 17v.16, nous voyons que les Athéniens adoraient plusieurs dieux.

La Bible montre que toutes ces divinités sont des dieux sourds et muets. Ils ont des bouches, mais ils ne parlent pas, des oreilles, mais n’entendent pas. (1 Rois 18 ; 1 Samuel 5). Ils n’ont aucun pouvoir. Leurs adorateurs sont à l’image de ces dieux. La Bible les appelle des insensés. Mais, à coté de ces peuples qui adorent des idoles, il y a un peuple mis à part, le peuple d’Israël.

Dans la seconde articulation de son message, le Pasteur Djallo Serge s’est attelé à démontrer la relation privilégiée que Dieu entretient avec Israël, son peuple. En effet, à travers la Bible, Israël apparaît comme un peuple monothéiste, c’est-à-dire un peuple qui adore un seul Dieu : l’Eternel des armées, Créateur du monde et de tout ce qu’il renferme.

Dieu est toujours présenté comme le Dieu d’Israël. Nous pouvons le voir dans Exode 3v.15, « …le Dieu de vos pères », Lévitiques 1v.8 avec l’expression : « leur Dieu » et dans Jérémie 19, plus explicitement « le Dieu d’Israël ». Dieu a choisi Israël comme son peuple. C’est pourquoi, Dieu s’est toujours montré jaloux, quand ce peuple s’éloignait de Lui. Et, Il a toujours combattu pour ce peuple, quand il était oppressé (Exode 17, Josué 5v.15).

Alors, quelles sont les applications de cette relation spéciale entre Dieu et son peuple ? C’était le troisième point du message.

Le Pasteur Djallo Serge a expliqué que nous sommes, en tant que chrétiens, ayant accepté Jésus-Christ comme sauveur, membres du peuple de Dieu. En tant que tel, nous avons part à l’héritage de Dieu. Ainsi, nous sommes bénéficiaires des bénédictions accordées à Israël. Nous avons du prix aux yeux de Dieu. C’est pourquoi, tout comme Balaam, le devin n’a pas pu maudire Israël, tous les magiciens, mystiques échoueront contre nous (Nombres 23v.9b, 23v.21-24).

Dans le livre de 2 Chroniques 7v.13-14, la Bible dit, « …quand je fermerai le ciel …si mon peuple…s’humilie, prie, et cherche ma face…je l’exaucerai des cieux… ». Pour dire que Dieu a une oreille attentive à la prière de son peuple.

Pour clore son propos, l’homme de Dieu a exhorté l’assemblée à se tourner vers Dieu en ces termes, « Peuple de Dieu, Eglise de Jésus-Christ, vous êtes précieux à ses yeux, vous avez de la valeur. Soyez sereins, n’ayez pas peur, servez Christ, votre Dieu »

La Rédaction

Votre commentaire

E-mail (ne sera pas publié)

WhatsApp Nous écrire