Prédication du 29/11/2020 (Version écrite)

par / 0 Commentaires / 1 vue(s) / 2 décembre 2020

Thème : Le profil du chrétien que Dieu associe à son œuvre

Le dimanche 29 novembre 2020, le culte dominical à l’église des Assemblées de Dieu de Yopougon Port-Bouët 2, Temple Bethsaïda s’est tenu dans la ferveur. Le peuple de Dieu a été entretenu par l’un de ses pasteurs, en la personne du Pasteur Kouamé N’Dré Edmond. Sa prédication qui avait pour thème « Le profil du chrétien que Dieu associe à son œuvre » a eu pour base le passage biblique de Marc 14v32-42.

Dans l’introduction de son message, le serviteur de Dieu a présenté trois occasions successives ou Jésus a associé Pierre, Jean, et Jacques à son œuvre.

La première occasion était lors de la résurrection de la fille de Jaïrus (Marc 5v37). La deuxième occasion était lors de la transfiguration de Jésus sur la montagne (Marc 9v2). Enfin, la troisième occasion était lorsque Jésus montait sur la montagne de Gethsémané pour prier (Marc 14v33).

De ce qui précède, la question qui se pose est, pourquoi toujours ces trois disciples ? D’où le thème : Le profil du chrétien que Dieu associe à son œuvre.

Pour aborder ce thème, l’orateur a analysé le profil de chacun de ces disciples et tiré des enseignements.

En ce qui concerne le profil de Pierre, le Messager a présenté sa vie avant d’être transformé et celle après sa transformation. Ainsi, il a relevé qu’avant sa transformation, Pierre dormait avec les disciples dans le jardin, quand même Jésus leur avait demandé de veiller et prier. Nous devons donc veiller et prier, car notre ennemi, le diable, rode.

Mais, par la suite, Pierre s’est montré téméraire, en réagissant par la chair. Nous devons laisser Dieu « faire notre palabre » et agir pour nous(Romains 12v19). Après l’arrestation de Jésus, Pierre le suivait de loin. Suivre de loin, c’est ne pas être engagé. Le Seigneur cherche des personnes qui le suivent de façon résolue.

Aussi, Pierre était en mauvaise compagnie (Jean 18v18). Nous devons nous détacher de tout ce qui peut nous compromettre dans la vie chrétienne. Pierre a même renié le Seigneur, mais, en tant qu’enfant de Dieu, confessons-le !

Toutefois, après sa transformation, Jésus le qualifie de roc (Matthieu 16v18). Pierre a confessé Jésus-Christ, comme Fils de Dieu. Par lui, 3000 âmes ont été sauvées lors de son discours à la pentecôte.

Jésus a donc choisi Pierre, car il était ferme et courageux. Dès lors, pour être dans l’équipe de Christ, il faut être ferme et courageux.

Ensuite le Pasteur Kouamé Edmond a parlé du profil de Jean. Jean, après sa rencontre avec le Seigneur, fut rempli d’amour. De même, aimons-nous de façon véritable. Dieu veut des gens vrais, qui aiment sans réserve, parce qu’Il est Lui-même Amour (Jean 15v13 ; 1 corinthiens 13v13).

Enfin, il a abordé le profil de Jacques, qui était frère de Jésus, mais qui ne croyais pas en Lui. Toutefois, après sa transformation, Jacques a été le conducteur spirituel de l’église de Jérusalem. Et il parle dans son livre de la vraie religion, qui selon lui est d’assister les personnes dans les besoins, et de la nécessité de contrôler notre langue. Nous devons donc veiller sur ce qui sort de notre bouche, en tant qu’enfant de Dieu. Nous assurer que ce soient des paroles de grâces et de bénédictions.

Jacques était aussi un homme de foi, ce qui a permis à Jésus de l’admettre dans son équipe, car sans la foi, on ne peut pas être agréable à Dieu (Jean 11v40).

L’homme de Dieu a terminé son message par cette recommandation : « Confessons Jésus, soyons ferme et courageux comme Pierre. Ayons l’amour comme Jean et gardons la foi comme Jacques, et Christ va toujours nous admettre dans son intimité. »

La Rédaction

Votre commentaire

E-mail (ne sera pas publié)

WhatsApp Nous écrire