Thème : L’attitude de l’enfant de Dieu en ces temps de la fin

0
905

Le culte ordinaire de louange, d’adoration et d’actions de grâce à l’Eternel, du dimanche 27 août 2023, à l’église des Assemblées de Dieu (AD) de Yopougon Port-Bouët 2, Temple Bethsaïda, s’est déroulé dans une atmosphère conviviale en présence des fidèles et de certaines personnes qui ont choisi de faire leur culte dans cette communauté.

Le serviteur de Dieu qui a eu l’honneur de prêcher à cette occasion est le Pasteur Agbognoun Lokou Landry, pasteur finissant, nouvellement affecté à l’église AD Téhui, dans la sous-préfecture de Tanda. Il a choisi comme thème : « L’attitude de l’enfant de Dieu en ces temps de la fin ». Pour le développer, il s’est appuyé sur le texte biblique de Romains 13v.11 à 14.

Dans son introduction, il a rappelé que selon la Bible, le monde dans lequel nous vivons va passer, il va prendre fin. C’est pourquoi, a-t-il ajouté : « les chrétiens doivent adopter la bonne attitude pour ne pas être surpris. »

De ce fait, il a développé son thème autour de deux points principaux que sont : Comprendre dans quels temps nous sommes et savoir quelle doit être notre attitude.

Abordant le premier point de son message, en s’appuyant sur le verset 11 de l’épitre de l’apôtre Paul aux Romains en son chapitre 13, qui dit : « Cela importe d’autant plus que vous savez en quel temps nous sommes : c’est l’heure de vous réveiller enfin du sommeil, car maintenant le salut est plus près de nous que lorsque nous avons cru. », l’orateur du jour a affirmé que les temps de la fin sont proches. Il a donc invité les chrétiens à prendre conscience et à « se réveiller du sommeil spirituel », pour ne pas se laisser surprendre, selon qu’il est écrit dans le livre de Matthieu 25v.13 : « Veillez donc, puisque vous ne savez ni le jour, ni l’heure. ».

Continuant sur sa lancée, il a exhorté les chrétiens à ne pas perdre de vue leur salut, en se focalisant sur les biens terrestres. Il a plutôt encouragé les fidèles à rechercher le baptême dans le Saint-Esprit pour une vie chrétienne victorieuse, en se référant aux textes bibliques de Joël 2v.28 et Actes 2v.16 à 18, qui dit: « Mais c’est ici ce qui a été dit par le prophète Joël : Dans les derniers jours, dit Dieu, je répandrai de mon Esprit sur toute chair ; vos fils et vos filles prophétiseront, vos jeunes gens auront des visions, et vos vieillards auront des songes. Oui, sur mes serviteurs et sur mes servantes, dans ces jours-là, je répandrai de mon Esprit ; et ils prophétiseront. ».

Poursuivant son exposé, le pasteur officiant a révélé les éléments qui caractérisent notre époque au travers du texte biblique de 2 Timothée 3v.1 à 5 : « Sache que, dans les derniers jours, il y aura des temps difficiles. Car les hommes seront égoïstes, amis de l’argent, fanfarons, hautains, blasphémateurs, rebelles à leurs parents, ingrats, irréligieux, insensibles, déloyaux, calomniateurs, intempérants, cruels, ennemis des gens de bien, traîtres, emportés, enflés d’orgueil, aimant le plaisir plus que Dieu, ayant l’apparence de la piété, mais reniant ce qui en fait la force. ».

Il a donc fait observer que : « Actuellement, l’état du cœur des hommes, enclin au mal, montre que nous sommes dans les derniers temps. ». Il a alors invité les chrétiens à ne pas laisser la télévision éduquer nos enfants, car c’est un instrument utilisé par l’ennemi pour distiller des enseignements pernicieux.

Le Pasteur Agbognoun a préconisé à l’auditoire de vivre chaque jour de son existence comme étant le dernier, à cause de la trompette qui peut sonner à tout moment, pour le retour du Seigneur Jésus-Christ, car : « chaque jour que nous vivons, constitue le dernier jour pour le retour du Seigneur Jésus-Christ ! », a-t-il prévenu.

Dans le second point de sa prédication, il a mis l’emphase sur le fait que l’enfant de Dieu est caractérisé par sa vie de sanctification, une vie selon la Parole de Dieu. Il a alors interpellé l’assemblée sur l’un des péchés qui gangrènent l’Église aujourd’hui, à savoir le mensonge sous toutes ses formes. Ainsi, il a fait observer que beaucoup personnes, aussi bien les femmes que les hommes présentent une fausse apparence : « faux ongles, faux cils, faux teint, faux cheveux, faux seins, fausses fesses, etc. ». « En usant de tout ce qui est artifice pour tromper, ne sommes-nous pas dans le faux ? », s’est-il interrogé.

En conséquence, il a invité les chrétiens à quitter cette vie de mensonge qui ne glorifie pas Dieu, mais qui conduit en enfer.

Pour conclure son message, l’officiant du jour a interpellé l’assemblée à partir du passage biblique deMatthieu 5v.8, qui dit : « Heureux ceux qui ont le cœur pur, car ils verront Dieu ! ».

A la fin de son sermon, le Pasteur Agbognoun Landry a conduit le peuple du Temple Bethsaïda dans un intense moment de prière.

Présentation d’enfants

René ESSAN

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici