Thème : L’Église de Jésus-Christ hier et aujourd’hui face aux défis des temps de la fin !

0
741

Au culte de louange et d’adoration de l’église des Assemblées de Dieu (AD) de Yopougon Port-Bouët 2, Temple Bethsaïda, du dimanche 10 septembre, le pasteur officiant qui a été invité est le Dr Gobissay Aké Ludovic, pasteur principal de l’église AD Marcory, Temple l’Espérance. Il a entretenu l’assemblée sur le thème : « L’église de Jésus-Christ hier et aujourd’hui face aux défis des temps de la fin ! ». Les textes bibliques de base utilisés étaient Actes 2v.42 à 47 et Mathieu 25v.1 à 13.

Avant d’aborder le thème du jour, il a fait la synthèse du séminaire qui s’est déroulé dans le courant de semaine sur le thème : La direction du culte. Il s’est appuyé sur les textes bibliques de 1 Corinthiens 14v.40 et de Jean14v.23-24 pour dispenser cet enseignement. En substance, il a montré les bonnes attitudes et aptitudes qu’il faut avoir pour une conduite efficiente du culte. Il a surtout insisté sur le fait que l’Église des Assemblées de Dieu étant du mouvement pentecôtiste, il faut se laisser conduire par le Saint-Esprit.

Revenant au message du jour, l’homme de Dieu a dit que les textes de Actes 2v.42 à 47 et Mathieu 25v.1 à 13 montrent la dynamique, la force, les valeurs et les stratégies utilisées par l’Église primitive qui, au fil des années, continuent de faire leurs preuves, malgré toutes les instabilités observées dans notre monde.

Ainsi, il a expliqué que, face aux défis des temps de la fin et à la mondialisation des mœurs, l’Église de Jésus-Christ d’aujourd’hui doit être sage ; se réveiller de son sommeil et abandonner sa négligence, afin de découvrir les valeurs dynamiques de l’Église d’hier. Ce sont ces valeurs qui ont fait sa force et sa croissance.

Il faut donc s’attacher à ces fondamentaux pour remporter la victoire sur les défis actuels, tout en persévérant et en ayant une vie de sanctification sans laquelle nul ne verra le Seigneur.

L’orateur a ensuite expliqué que les disciples qui ont reçu le baptême dans le Saint-Esprit, par le parler en langues, qui formaient l’Église primitive, étaient les gardiens de la foi.

De même, aujourd’hui,ceux qui sont devenus enfant de Dieu par la foi, tout en témoignant que Jésus est le Seigneur et Sauveur de leur vie, peuvent, par le baptême dans le Saint-Esprit relever les défis.

C’est pourquoi, en cette période de la fin des temps, c’est-à-dire les jours et les années qui précèdent le retour du Seigneur, où se réalisent les signes annonciateurs de la fin de notre monde, les chrétiens doivent se réveiller et développer une intimité avec Dieu, car comme le dit Amos 3v.7 « …Car le Seigneur, l’Éternel, ne fait rien sans avoir révélé son secret à ses serviteurs les prophètes. », aussi dans Mathieu 24v.13 à 14, il est écrit « … celui qui persévérera jusqu’à la fin sera sauvé. Cette bonne nouvelle du royaume sera prêchée dans le monde entier, pour servir de témoignage à toutes les nations. Alors viendra la fin. »

Ces passages bibliques montrent bien que le Seigneur est à la porte, et nous devons être prêts, car, seuls ceux qui garderont la foi jusqu’à la fin, seront sauvés.

Le Pasteur Gobissay Ludovic a conclu sa prédication en montrant la conduite à tenir, à partir de la parabole des dix vierges dans Mathieu 25v.1 à 13. A l’image des vierges sages, il faut garder sa lampe allumée, c’est-à-dire, vivre dans l’obéissance à la Parole de Dieu, en ayant l’Esprit de Dieu en nous. Il a donc exhorté le peuple à être persévérant et vigilant, même si Jésus-Christ tarde !

arrêt sur image :3ème édition de la journée de l’excellence ECODIM des AD de Yopougon Port-Bouët 2

La Rédaction

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici