Appliquons la parole de Dieu à notre vie, pour vivre le surnaturel avec Dieu !

0
301

« Appliquons la parole de Dieu à notre vie, pour vivre le surnaturel avec Dieu ! », était le thème sur lequel le pasteur N’Guessan Kouamé Dieudonné a entretenu les fidèles de l’église des Assemblées de Dieu de Yopougon Port-Bouët 2, Temple Bethsaïda, à l’occasion du culte ordinaire de louange et d’adoration le dimanche 09 juin 2024. Ce message avait pour textes bibliques de base, Jean 14v.10 à 14 et Ezéchiel 37v.1 à 10.

A la question de savoir l’objectif du choix de ce thème, l’homme de Dieu a répondu qu’il avait l’intention de booster la foi de chacun pour leur permettre d’atteindre les sommets, entrer dans la plénitude de Dieu et apporter une transformation dans les vies, en ces temps de la fin.

Il a commencé son exposé par quelques définitions, ainsi, appliquer c’est mettre une chose sur une autre, soit pour qu’elle y adhère ou pour qu’elle laisse une empreinte. La Parole de Dieu a été définie comme la révélation de Dieu au travers des Saintes Ecritures. Elle est vraie, vivante et efficace. Elle est une puissance pour quiconque croit. Le surnaturel dans le cas présent est ce qui est au-delà des possibilités naturelles. Ce que l’on ne peut expliquer à partir des lois naturelles.

Pourquoi est-il important pour le chrétien d’expérimenter le surnaturel de nos jours ? Le Pasteur N’Guessan a donné les raisons suivantes : premièrement pour que l’évangile soit propagé dans le monde entier. Car, c’est une puissance surnaturelle qui pousse, galvanise et soutient le croyant dans l’annonce de l’évangile. Jésus n’a-t-il pas promis que des miracles accompagneront ceux qui auront cru ?

Autre raison, la nécessité de faire la distinction entre les œuvres de Dieu et celles du diable. En effet, en ces temps de la fin, le diable imite les miracles de Dieu. Il est donc impératif pour le chrétien d’entrer dans le surnaturel avec Dieu, à cause de l’incrédulité des populations et l’abandon de la foi. Dans Marc 9v.19, il est dit à sujet : « Race incrédule, leur dit Jésus, jusques à quand serai-je avec vous ? ».

La foi étant décadente dans le cœur de plusieurs personnes aujourd’hui, seule la puissance surnaturelle en action a le pouvoir de bouleverser l’incrédulité dans les cœurs.

Comment vivre le surnaturel avec Dieu ? L’orateur a indiqué quelques moyens à mettre en œuvre pour y parvenir. Il faut, selon lui, au préalable être né de nouveau, puisque Christ n’a promis l’accomplissement des miracles uniquement qu’à ceux qui croient en Lui.

Deuxième moyen, être animé de bonnes motivations. En fait, une chose est de vivre le surnaturel de Dieu, une autre est de la manifester pour de bonnes raisons. Faire de grandes choses au nom de Dieu, doit se faire pour un seul but : glorifier Dieu !

Comme autre moyen pour opérer dans le surnaturel, le prédicateur a cité la foi. La foi est l’élément catalyseur du miracle de Dieu. Le Saint-Esprit ne peut pas opérer dans la vie d’une personne qui ne croit pas. « Le surnaturel est ami de la foi, tandis que l’incrédulité est son ennemi à vie ! », a prévenu le serviteur de Dieu.

Il a, par la suite, invité l’auditoire à être sensible à l’action du Saint-Esprit en vue d’expérimenter les dons spirituels. Car, ceux qui sont sensibles au Saint-Esprit manifestent les œuvres de Dieu.

Le messager du jour a, dans la dernière articulation de sa prédication, parlé du prix à payer pour vivre le surnaturel avec Dieu. Il s’agit de mener une vie de consécration, développer une vie d’intimité avec Dieu et être à son poste, pour voir le surnaturel se manifester dans sa vie.

En guise de conclusion, l’homme de Dieu a exhorté le peuple du temple Bethsaïda à s’approprier les principes de la nouvelle naissance, la foi, la sensibilité au Saint-Esprit, les bonnes motivations et l’intimité avec Dieu pour vivre le surnaturel.

« Il est temps d’œuvrer sur la terre comme Dieu le veut. Profitons de cette occasion pour appliquer ces principes à notre vie. Car, c’est possible en tant que chrétiens que nous fassions des choses extraordinaires avec le Seigneur Jésus-Christ ! », a-t-il déclaré.

Au terme de son message, l’homme de Dieu a conduit l’assistance dans un moment de prière, pour demander à Dieu de manifester le surnaturel dans la vie de ses auditeurs.

Arrêts sur image

Junior Koloko

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici