Le Canada, face à la pandémie liée au Covid 19

par / 0 Commentaires / 3 vue(s) / 3 août 2020

ÉCHOS DE LA DIASPORA 03/08/2020

À l’instar du monde entier, le Canada fait face à la crise sanitaire liée à la pandémie de la COVID-19. Ainsi, à la mi-mars, les mesures pour éviter la propagation du virus ont été adoptées : confinement des populations, fermeture des écoles, des garderies, universités et entreprises, à l’exception de celles opérant dans les secteurs dits essentiels, en l’occurrence la santé, les épiceries etc. Les rassemblements intérieurs ont évidemment été interdits, d’où la cessation des cultes en présentiel.

Aux heures chaudes de cette crise sanitaire, les personnes les plus vulnérables étaient celles du 3ème âge (65 ans et plus), qui représentent une proportion importante de la population canadienne.

Des ajustements ont été faits dans divers secteurs, pour assurer un tant soit peu, la continuité de certains services. Plusieurs entreprises sont passées en télétravail, les écoles et universités ont continué les cours en ligne, via Internet. Si pour les élèves du primaire seuls les deux premiers trimestres ont servis pour l’évaluation finale, les élèves du secondaire, du CEGEP (Collège d’Enseignement Général et Professionnel) et les étudiants, quant à eux, ont tenus leurs examens en ligne pour valider leurs différentes sessions. Les garderies quant à elles, sont restées ouvertes pour les enfants des travailleurs des services dits essentiels. Le gouvernement a pris des mesures pour aider les personnes ayant perdu leur travail, ou n’étant pas en mesure de travailler du fait de la pandémie à travers le Programme Canadien d’Urgence (PCU). Ce programme vise à octroyer jusqu’à 2000$ par mois, sur 4 mois, aux personnes remplissant les critères qui ont été établis.

Les églises, quant à elles, ont mis en place diverses méthodes pour continuer à entretenir la foi des fidèles. Ainsi, à côté des cultes qui étaient diffusés en ligne, une église de la place a organisé des prières en ligne. Trois fois par jour (05h, 12h, 20h) du lundi au samedi. Ces temps de prière se tenaient par appel conférence. Les enfants de l’école de dimanche également se retrouvaient avec leurs moniteurs par tranche d’âge via l’application Zoom.

Depuis le début du mois de juin, on assiste à un déconfinement progressif, dans le respect des mesures de distanciation sociale et le port du cache-nez obligatoire dans les transports en commun et dans les magasins. Les garderies ont été recouvertes à tous les enfants depuis le 1er juin 2020. La rentrée scolaire est fixée au 27 août 2020. Les rassemblements intérieurs ont été autorisés pour un maximum de 50 personnes dès le début de juillet 2020, mais, depuis le 03 août 2020, ils sont autorisés pour 250 personnes maximum.

Cette pandémie, qui a fait, en date du 02 août 2020, 116740 cas au canada dont 101436 guérisons et 8944 décès, (Source : https://www.journaldemontreal.com/actualite/coronavirus-les-derniers-chiffres), a bouleversé tous les systèmes de ce monde, et nous emmène à reconsidérer nos priorités et nos centres d’intérêts. La Bible ne dit-elle pas dans Luc 12 : 34 « là où est votre trésor, là aussi sera votre cœur. »? Où est-ce que se trouve donc notre trésor face à cette pandémie mondiale ?

 

Annick Mabo

Correspondante à Montréal

La Rédaction

Votre commentaire

E-mail (ne sera pas publié)

WhatsApp Nous écrire